Le "space monster" annoncé dans le titre prendra lui les traits disgracieux de Mull, une créature martienne que les envahisseurs ont emmené dans leur soucoupe, et qu'un Frankenstein ramené à la raison par ses créateurs affrontera dans un final à couper le squeele (une empoignade lymphatique filmée à travers une fumée cache-misère aussi épaisse que vaine). A l'instar de "Plan 9 From Outer Space", "Teenagers From Outer Space" ou "Robot Monster", le film de Robert Gaffney - qui n'en tourna jamais d'autre - distille en effet ce charme naïf chimiquement pur, puissant comme un filtre d'amour et propre à envoûter l'amateur de nanars. Watch Frankenstein Meets the Spacemonster Full Movie . In this episode, Linkara reviews a lamp! Les stock-shots granuleux, Gaffney en balance dès qu'il s'agit de montrer une fusée, un avion, une base, une explosion. Rate. A Martian princess and a doctor replace the women on Mars, destroyed by atomic war, by raiding Puerto Rico while a shot down android terrorizes all. Lou Cutel dans le rôle du Dr. Nadir. On touche ici à la quintessence du genre, celle d'un cinéma exposant les fantaisies les plus exubérantes avec un premier degré imperturbable. Du côté des gentils, l'interprétation est plus fade, avec notamment un duo de scientifiques, le docteur Adam Steele et son assistante Karen Grant, joués par un James Karen assez peu concerné et une Nancy Marshall cantonnée au rôle de faire-valoir. With Marilyn Hanold, James Karen, Lou Cutell, Nancy Marshall. "To have and to hoooold yoouuu...""Weeee'll do everythiiiing that lovers doooo, two by twoooo...""I love yoouuu... yes I doooo... oooh oooh oooh..."(solo de trompettes et de maracas)"My heart would go coooold without you deeaaar, I need you neeaaar..."Ouf, ils ont quand même fini par tomber en panne d'essence ! Frank Saunders est devenu... Frankenstein ! Frank's electronic brain and the left half of his face are damaged after encountering a trigger-happy Martian and his ray gun. The film was released in the United Kingdom as Duel of the Space Monsters. World Heritage Encyclopedia™ is a registered trademark of the World Public Library Association, a non-profit organization. //-->, This article will be permanently flagged as inappropriate and made unaccessible to everyone. Funding for USA.gov and content contributors is made possible from the U.S. Congress, E-Government Act of 2002. A subplot involves the martians abducting bikini clad women. google_ad_height = 90; Lou Cutel, acteur nanar pris en flagrant délit de regard caméra. Ce petit bijou est ressorti très récemment en DVD chez "Bach Films" en V.O.S.T. Frankenstein's Monster was created by the scientist, Dr. Victor Frankensteinsometime in the early 19th century. Devant composer avec un budget qu'on devine très limité, Robert Gaffney empoigne à pleines mains les deux mamelles du film fauché - le stock-shot et le remplissage - et tire dessus avec une belle énergie. 8:32. “It competes on the same playing field with Plan 9 from Outer Space (1959) as one of those lovable worst pics ever made.” Reviewed by Dennis Schwartz. Shop FRANKENSTEIN MEETS THE SPACE MONSTER 2 (1965) horror t-shirts designed by GardenOfNightmares as well as other horror merchandise at TeePublic. google_ad_height = 600; James Karen, Marilyn Hanold, Lou Cutell, Nancy Marshall, David Kerman, Robert Reilly, Bruce Glover. What for... ...le. Il y a enfin Robert Reilly dans le rôle du Colonel Frank Saunders alias Frankenstein, qui passe la moitié du film à errer dans des coins isolés de Porto Rico, la bouche entrouverte et les yeux roulant dans leurs orbites. Conçus pour semer l'effroi, ils ne suscitèrent bientôt plus que l'ennui... puis les quolibets. Un conflit nucléaire ayant éradiqué la gent féminine de leur planète - à l'exception notable de la princesse Marcuzan (Marilyn Hanold) - les Martiens décident en effet de s'approvisionner chez nous en reproductrices aux hanches larges et à la poitrine généreuse pour perpétuer la race martienne (une idée scénaristique si brillante qu'elle sera reprise deux ans plus tard dans "Mars needs women"). Entre un rire sardonique de rigueur et un "aaaa-HA !" "Weeee'll do everythiiiing that lovers doooo, two by twoooo...", "I love yoouuu... yes I doooo... oooh oooh oooh...", "My heart would go coooold without you deeaaar, I need you neeaaar...".          Political / Social. Une conférence de presse avec quatre employés de la NASA et autant de journalistes.Frank Saunders (Robert Riley), un robot astronaute au sourire ultra bright. The Space Monster : le choc tant attendu. Article Id: The film tells the story of a robot who combats alien invaders. et autres détails amusants achèvent de rendre sympathique cette petite friandise de drive-in. [1] It was filmed in Florida and Puerto Rico in 1964[2].